Guadeloupe Acte 3

Ça y est, nous sommes en Guadeloupe. Objectif initial : savourer quelques jours sans se préoccuper du bateau avant de s’atteler à la préparation de la transat retour. Mais Levenez semble en décider autrement ! Depuis que nous avons quitté Trinidad, nous avons constaté : la pompe d’eau de mer ne fonctionne plus, une fixation du matrau bâbord a lâché, une fixation du support de tangon a lâché, les poulies de renvoi de génois bâbord prennent l’eau créant donc une infiltration d’eau dans la cabine (à vérifier pour tribord mais on soupçonne le même problème)… Enfin posés à Marie Galante nous constatons également un problème d’étanchéité sur l’autre support de fixation du tangon, ce qui a pour conséquence directe une infiltration d’eau dans le placard d’habits de Jed 😁 Tous ces habits sont donc mouillés, salés, puent le mal séché et certains ont des tâches de rouille. 😬 Les navigations sportives et les mouillages rafaleux, pluvieux ou rouleurs que nous avons depuis le départ ont creusés la fatigue de fond du chantier que nous n’avons pas encore récupérée. Tout ce mélange rend nos esprits un peu confus et nous avons du mal à savoir si nous nous occupons des problèmes ou si nous faisons une pause pour reprendre de l’énergie. Mais enfin le soleil revient à Marie Galante, et ça c’est bon pour le moral ! Nous en profitons pour nous faire un déjeuner les pieds dans le sable, que c’est bon !! 🏝☀️🍹

A peine une journée que Levenez nous laisse souffler que c’est Tobago qui nous fait une frayeur. Peu après le retour de la balade, il vomit puis se met à avoir des convulsions, n’a plus d’équilibre, ses yeux sont rouges et il semble sans forces. On soupçonne un truc empoisonné mangé pendant la balade. On finit par identifier un vétérinaire sur Marie Galante (une chance car l’île n’est pas grande). Après plusieurs appels ils répondent et nous confirment qu’on peut venir, aujourd’hui ils ferment à 16h au lieu de 14h (une chance encore une fois car il est 13h45!). On saute dans l’annexe avec Tobago puis commence l’opération « trouver un taxi ». Peu de succès avec les numéros qu’on trouve (il faut dire que c’est l’heure de la sieste!). Finalement le patron du restau où nous étions la veille nous voit, regarde Tobago tout penaud et nous prête sa voiture ✨✨ Arrivés chez le véto, Tobago se fait ausculter et palper avec sagesse (de toute façon il n’a plus de force). Verdict : il reste sous perfusion et en observation pour 24 à 48h. Retour au bateau à 16h, à jeun, les pâtes du déjeuner bien froides et collées dans la casserole. On est soulagés de le savoir entre de bonnes mains, un peu abasourdis de ces émotions, et tout chose de ne pas l’avoir a bord ! 

Tobago s'est fait un copain !

Faites défiler les photos !

48h après, une voiture louée pour 2 jours, c’est l’heure des retrouvailles !! Quand il nous voit sortir de la voiture ses fesses se mettent à danser la salsa ! C’est bon signe !! 😄 Son enthousiasme à nous retrouver égal le notre et nous partons vite tous les 3 nous balader sur Marie-Galante. Son énergie est encore modérée, les balades seront légères mais bien dépaysantes. A défaut d’un mouillage calme, nous nous offrons de bons moments de détente dans ces paysages paradisiaques, et de petits restaurants les pieds dans le sable ! Rien de mieux pour reposer les esprits.

Retrouvailles !

Faites défiler les photos !

Après quelques jours, nous levons l’ancre direction la côte sous le vent de l’île principale de la Guadeloupe et enfin s’offre à nous une navigation de rêve 💝 Du portant, une mer calme, juste le vent qu’il faut pour avancer… nous sommes aux anges !! Jed sort la canne à pêche, signe de détente à bord !! Malgré une bonne touche qui s’est finalement décrochée, pas de poisson. Mais pour nous consoler, nous voyons à environ 200m… une baleine !!!!!! Notre première !! Cela a commencé par un geyser, puis 2, puis 3 et enfin la bosse puis la queue ! Nous sommes tout excités !! Ce fut rapide mais trop chouette ! Dans les premières fois en presque 2 ans de voyage, il y a aussi eu le filet ! 😬 Pris dans la quille il nous a bien freiné ! Les conditions sont idéales pour gérer ce problème. On rentre le genois, Jed saute dans l’eau et n’arrivant pas à défaire le bout, le coupe. Nous voilà reparti. Sous le vent nous recevons le vent par bâbord (conséquence des effets de site créés par la côte) et continuons le voyage au travers mais sur une mer plate et avec un vent parfait. Contrairement aux navigations au près où la vie est en stand by chez moi, dans ces conditions tout est agréable ! J’en profite pour faire une lessive qui sera déjà sèche à l’arrivée !! 👌 

Préparation de la pêche en cours !
Merci mon Jed pour ce beau bouquet !!

Faites défiler les photos !

Nous mouillons à Bouillante, dans un petit coin rien que pour nous et très calme !! Nous retrouvons avec grande joie nos amis du bateau Niaouli qui arrive au couché du soleil ! Après 1 an on est trop contents de les revoir, et de faire la connaissance d’Eole qui a rejoint l’équipage ! 👶

Nous bougeons ensuite à Malendure, juste à côté pour aller admirer la vie sous-marine de cette réserve naturelle. Nous y retrouvons, avec Niaouli, K2 ! Et chez eux aussi il y a un nouveau petit mousse depuis la dernière fois qu’on les a vu !! 🥰

Faites défiler les photos !

Nous bougeons à Deshaies pour le week-end. Et visiblement nous ne sommes pas les seuls ! Le mouillage est plein à craquer !! Le capitaine nous trouve quand même une place pas si mal. Après une première journée très venteuse, les éléments se calment et le mouillage devient idéal. Le vent est parti, la mer est d’huile, le ciel nous régale. Samedi matin, Jed revient d’une session chasse et – entendant des personnes s’écrier « regarde les remous », prend les jumelles pour scruter le large. De mon côté, je suis également en chasse, mais dans le bateau à l’assaut de cafards 😒 (la plaie ces bestioles!). J’entends Jed dire « des baleines! ». HEIN ??!! Il y a en effet des geysers à la sortie du mouillage !! Laissant tout en plan nous sautons dans l’annexe et partons à l’aventure à 2-3 miles du mouillage (c’est vraiment pas loin). Et là… un cadeau incroyable ! 💝 Les images parlent d’elles-même (et les vidéos sur polarsteps). Une baleine et son baleineau nous offre un moment à couper le souffle. La puissance de ces animaux, leur sérénité, … on est ébahis. Sans aucun mouvements apparents elles se déplacent à une vitesse impressionnante. Nous les suivons, deux fois elles passent juste sous l’annexe (il faut avouer qu’on a ces moments là on serrait un peu les fesses!). Une petite heure hors du temps à les admirer, un cadeau inoubliable ✨ Le soir une annexe vient nous voir. Ils étaient aussi présents avec les baleines le matin et ont fait des photos & vidéos où nous apparaissons. Trop gentils, ils viennent nous les donner. 

Nouvelle position d'observation, au rythme créole !
Plutôt sympa le cadre de la salle de bain !
Baleine en bas, baleineau au-dessus

Faites défiler les photos !